Une mission

Née d’un voyage bouleversant

Le projet de san carlos

rejoignez-nous !

L’étincelle

20 décembre 2019. En atterrissant à Manille pour rendre visite à mon cousin Alexandre, missionnaire dans un bidonville, je ne pensais pas que ces deux semaines allaient bouleverser ma vie.

Au-delà de la joie de le revoir, en effectuant ce voyage, j’avais l’intention de vérifier par moi-même si les sourires lumineux des enfants des rues que j’avais vu sur des photos étaient sincères.

En effet, depuis des années, ces sourires m’interpellaient : comment des personnes qui vivent dans une pauvreté totale peuvent-elles être heureuses et afficher des sourires rayonnants, qui peuvent même sembler insolents et provocateurs dans nos pays “riches” dans lesquels il est habituel de faire “grise mine” et de se plaindre de tout?

Ces deux semaines passées au cœur du bidonville ont été les plus intenses de ma vie : les plus dures, sans aucun doute, avec une pauvreté matérielle que je ne pensais pas possible et une violence omniprésente, ……mais aussi les plus belles de ma vie, avec une gentillesse, une chaleur humaine et une générosité extraordinaires de ces familles que je n’ai jamais entendu se plaindre de leur sort et qui, chaque jour, ” donnent tout alors qu’elles n’ont rien”.

L’émotion ressentie était tellement forte que plusieurs fois par jour, j’en avais les larmes aux yeux….

Quel bonheur de voir la joie profonde de ces familles et de ces enfants recevant notre visite ! Quelle admiration pour Alexandre et ses compagnons missionnaires qui, sans relâche, jour et nuit, 7 jours sur 7, veillent sur  ces familles et prennent soin d’elles avec amour et avec une bienveillance infinie.

Pour la 1ère fois de ma vie, j’avais vraiment l’impression d’être utile, en agissant pour les autres. Et donc, lorsqu’Alexandre m’a proposé de l’aider à réaliser un projet qui lui tenait à cœur depuis des années, j’ai immédiatement accepté : « Rêves d’enfants des rues » vient d’être fondée pour mener à bien ce projet !

Ce projet, que vous allez découvrir, fait vraiment sens, à la fois pour ces enfants des rues de Manille, mais aussi pour chacune et chacun d’entre vous, qui êtes invités à venir à la rencontre de ces enfants en tant que bénévoles.

L’échange avec ces habitants du bidonville a été pour moi d’une richesse infinie. Il m’a permis de comprendre que vivre intensément l’instant présent comme un don, sans regretter le passé et sans s’inquiéter de l’avenir, était la clé du bonheur. Ce bonheur, simple et sincère, se lit sur les visages de ces habitants du bidonville et illumine leurs sourires sur les photos. La joie du pauvre de cœur en quelque sorte….J’en ai donc désormais la conviction : 100% des sourires sur les photos sont authentiques et sincères !

Pour vous permettre de découvrir ces visages lumineux emplis de joie, nous venons de faire éditer le livre “Regards d’enfants des rues ” que vous pouvez commander sur notre site ou dans toutes les librairies, en boutique ou en ligne.

Puissent ces regards d’enfants des rues vous émouvoir comme ils m’ont ému, et vous donner envie de nous rejoindre dans ce projet qui peut aussi changer votre vie…

Bien sincèrement,

Frédéric Granotier

Fondateur

CONTACT

Frédéric Granotier

frederic.granotier@revesd’enfantsdesrues.org

PRESSE

Téléchargez notre présentation

Avec vidéos (9Mo)     –     Sans vidéos (4Mo)

Rêves d’enfants des rues et une association loi 1901 inscrite au registre des associations n°W783011396